L’abbaye Saint-Léger

Succédant à une communauté de chanoines séculiers, l’abbaye est fondée en 1139 et porte le nom de Léger, évêque d’Autun, martyrisé au VIIe siècle.
Le chevet de l’église abbatiale et sa salla capitulaire date du XIIème siècle et sont donc contemporains du début du chantier de la cathédrale.
Le cloître, dont subsistent les deux ailes nord et est, imprime son ordonnancement à l’ensemble architectural. Ajoutons que dans la crypte abrite une grande partie de l’église primitive.
Peu après, en 1933, le musée de la ville de Soissons s’installe dans les anciens bâtiments conventuels.
Il regroupe des éléments patrimoniaux rassemblés par la Société Historique depuis 1847, des dons de collectionneurs tels que les Marmottan ou les Rotschild. Enfin, l’ancienne abbaye Saint Léger accueille depuis plusieurs décennies les découvertes archéologiques à Soissons et dans la vallée proche de l’Aisne.

Sources :